ACADEMIE REPAIR CAFE PARIS

Ateliers de réparations collaboratifs 

 

 

 

Electriques

rcb 20 ld1rcf 20 ld

  • Une ampoule est un composant électrique qui permet de transformer une tension électrique délivrée entre ses bornes B1’ et B2’ en lumière.
  • L'ampoule comprend une enveloppe transparente dans laquelle est générée la lumière au moyen d'un gaz ou d'un filament.
  • Pour la tester précisément on vérifie avoir la tension de fonctionnement de l'ampoule entre les bornes B1 et B2 du connecteur au moyen duquel l’ampoule est alimentée (pour l'ampoule domestique ci-contre cette tension est de 220V alternatif). Si l'ampoule ne s'allume pas elle est défaillante. On peut également vérifier hors tension par un test de résistance avoir une valeur de résistance non infinie entre les bornes B1’ et B2’. Cette valeur de résistance correspond à la valeur de résistance du filament. Si le filament est coupé cette résistance est infinie.
  • Pour la tester rapidement, hors tension au multimètre on vérifie avoir une résistance non infinie entre les bornes B1 et B2.
  • Pour générer de la lumière l’ampoule comprend un filament qui lorsqu’alimenté entre ses bornes B1 et B2 s’échauffe et produit en conséquence de la lumière
  • Un courant est alimenté au niveau de la borne B1 du corps Cr du connecteur sur lequel l’ampoule est vissée, ce courant arrive ensuite à la borne B1’ de l’ampoule par contact avec la borne B1, ce courant circule ensuite dans le filament Fl, ce qui conduit à son échauffement et à la production de lumière. Ensuite, le courant rejoint la borne B1’ de l’ampoule puis rejoint la borne B1 du corps Cr du connecteur par contact entre les bornes B1 et B1’.

  • Polarisation
    La plupart des ampoules sont non polarisées. Certaines qui comprennent des diodes électroluminescentes (LED) sont toutefois polarisées, donc attention au sens de montage pour celles-ci.

 

ampoules 

rcb 17 ld1rcf 17 ld

  • Un connecteur électrique est un composant électrique qui permet de conduire le courant électrique de ses bornes B1, B2 et B3 respectivement vers ses bornes B1’, B2’ et B3’ reliées à une carte électronique Cl.
  • Le connecteur électrique est un support qui permet de recevoir et maintenir un cordon d’alimentation sur la carte électronique Cl
  • Pour le tester précisément, on le dessoude du circuit électrique et on vérifie au multimètre hors tension avoir une continuité de courant entre les bornes d’extrémité opposées du connecteur électrique, à savoir on vérifie avoir une continuité entre les bornes B1 et B1’, entre les bornes B2 et B2’ et entre les bornes B3 et B3’. S’il n’y a pas de continuité de courant entre ces bornes d’extrémité qui sont conçues pour être reliées électriquement ensemble, le connecteur électrique est considéré comme défaillant.
  • Pour le tester rapidement en circuit on vérifie au multimètre avoir hors tension une continuité entre les bornes B1, B1’, entre B2, B2’ et entre B3, B3’.
  • Pour conduire le courant de la borne B1 à la borne B1’, de la borne B2 à la borne B2’ et de la borne B3 à B3’, le connecteur comprend trois éléments conducteurs distincts qui relient chacun entre elles deux bornes d’extrémité opposées, ces trois éléments conducteurs étant intégrés dans le corps Cr du conducteur.
  • Lorsque la borne B1 est alimentée en un courant électrique, ce courant parvient à la borne B1’ et inversement. Lorsque la borne B2 est alimentée en un courant électrique, ce courant parvient à la borne B2’ et inversement. Lorsque la borne B3 est alimentée en un courant électrique, ce courant parvient à la borne B3’ et inversement.

  • Polarisation
    Le connecteur électrique est polarisé donc attention le sens de montage est unique. En particulier, les connecteurs de prise USB peuvent comprendre quatre bornes, deux pour transmettre l’alimentation et les deux autres pour transmettre des signaux avec une tension électrique basse.

 

 connecteurs

rcb 16 ld1rcf 16 ld

  • Le fusible électrique Fu est un composant électrique qui est configuré pour se rompre lorsque le courant qui le traverse est supérieur à celui qui est spécifié sur son corps.
  • Le fusible électrique Fu comprend deux bornes B1 et B2 d’extrémité chacune montée dans un support conducteur S1 et S2 pour relier respectivement les bornes B1 et B2 à des bornes B1’ et B2’ de la carte électronique Cl
  • Pour le tester précisément, on retire le fusible électrique Fu de ses supports S1, S2 et hors tension on place le multimètre en mode mesure de continuité. Si le multimètre ne sonne pas et n’indique pas une valeur de résistance entre les bornes B1 et B2 cela indique que le fusible électrique Fu est rompu et donc défaillant. Dans ce cas il faut remplacer le fusible électrique Fu par un fusible électrique équivalent (qui se rompt pour une valeur de courant similaire, de préférence légèrement supérieure)
  • Pour le tester rapidement en circuit, on vérifie au multimètre hors tension avoir une valeur de résistance non infinie entre les bornes B1 et B2
  • Pour se rompre le fusible électrique comprend un élément métallique conducteur qui relie ses bornes B1 et B2 d’extrémité.
  • Le fusible électrique placé dans le circuit électrique est alimenté pour que son courant traverse ses bornes B1 et B2 puis alimente en série un composant (par exemple ci-contre un moteur électrique) pouvant surchauffer si l’intensité dépasse le seuil prédéterminé. Ainsi, lorsque l’intensité dépasse le seuil prédéterminé, l’élément métallique qui relie les bornes B1 et B2 se rompt, évitant ainsi la surchauffe du moteur en l’arrêtant.

  • Polarisation
    Le fusible électrique n'est pas polarisé il peut donc être monté dans les deux sens.   

 

fusibles electriques2
 

rcb 13 ld1rcf 13 ld

  • La bobine est un accumulateur d'énergie. La quantité d'énergie qu'elle stocke est défini par son inductance (en Henry). La bobine est configurée pour restituer l'énergie stockée sous la forme d'une intensité.
  • La bobine est un fil conducteur enroulé autour d'un noyau vide ou composé d'un matériau ferromagnétique
  • Pour la tester précisément, on la dessoude du circuit électrique dans lequel elle est disposée, on place le multimètre en mode mesure de résistance puis on mesure la valeur de la résistance de la bobine entre ses bornes B1 et B2. Une bobine est considérée comme défaillante si le test de résistance indique l'infini (cela signifie qu'elle est coupée entre ses bornes B1 et B2).
  • Pour la tester rapidement en circuit, on vérifie au multimètre hors tension avoir une résistance non infinie entre ses bornes B1 et B2.
  • Pour stocker du courant, la bobine comporte un enroulement L1 de fil en cuivre
  • Après avoir fermé l’interrupteur Sw1, la batterie Bat alimente la bobine L1 en courant dans laquelle le courant s’accumule progressivement de sorte que la présence de la bobine dans le circuit induit une montée progressive de la luminosité générée au niveau de lampe Lp. Une fois l’interrupteur Sw1 ouvert, la batterie n’alimente plus la bobine L1 qui se décharge progressivement à travers la lampe Lp de sorte qu’on observe une diminution progressive de la luminosité générée par la lampe Lp jusqu’à son extinction.

  • Polarisation
    La bobine n'est pas polarisée donc peut être montée dans les deux sens 

 

 bobines3

Page 1 sur 3