ACADEMIE REPAIR CAFE PARIS

Ateliers de réparations collaboratifs 

 

 

 

RCB 25 : Le thyristor

rcb 25 ld2rcf 25 ld1

  • Le thyristor est un semi conducteur constitué de quatre couches dopées N et P, il permet en mode « conducteur » de faire passer un courant d'une anode A vers une cathode K lorsqu'un courant de commande supérieur à un seuil prédéterminé est injecté à sa gâchette G.
  • Le thyristor peut être identifié à partir des inscriptions sur son corps. Ce qui permet de situer ses 3 bornes dont l'anode A (reliée à l'alimentation), la cathode K (reliée à la charge à alimenter) et la gâchette G (reliée au circuit de commande).
  • Pour le tester précisément, on le dessoude du circuit électrique, on recherche sa fiche technique sur internet à partir des inscriptions sur son corps puis en branchant ses bornes K, A et G respectivement sur les ports 1, 2 et 3 on vérifie avec un LCR-mètre d'une part, avoir une architecture de thyristor et d'autre part, que les caractéristiques affichées par le LCR-mètre sont conformes à la fiche technique.
    Sans LCR-mètre, on peut tester le thyristor au multimètre.
  • Pour cela, on laisse le thyristor en place dans le circuit électrique dans lequel il est disposé (voir ci-contre) et on vérifie, d'une part, qu'il n'y a pas de courant délivré en aval de la cathode K lorsque l'anode A est alimentée et qu’il n’y a pas de courant délivré à la gâchette G. D'autre part, qu'un courant est délivré en aval de la cathode K lorsque l'anode A est alimentée et qu'un courant est délivré à la gâchette G.
  • Pour le tester rapidement en circuit, on vérifie au multimètre hors tension qu’il n’est pas passant avec une résistance nulle dans les deux sens entre A, G, entre G, K et entre A, K.
  • Pour permettre au courant de passer de l’anode A vers la cathode K lorsqu’un courant de commande est alimenté à la gâchette G, le thyristor présente une structure équivalente à l’assemblage d’un transistor P-N-P avec un transistor N-P-N, cet assemblage résultant d’un agencement alterné de 4 couches type P et N.
  • Lorsque la batterie Bat1 alimente la gâchette G, le courant circule à la cathode K et permet à la lampe Lp1 de s’allumer. La circulation du courant de la gâchette G à la cathode K permet au courant issu de la batterie Bat 2 de circuler de l’anode A à la cathode K de sorte que la lampe Lp2 peut s’allumer.

  • Polarisation
    Le thyristor comprend trois bornes (l’anode, la cathode et la gâchette). Attention donc au sens de montage. 

 

thyristors